Contactez-nous par mail
ou au
03 85 20 91 51

LeSavez-vous ?

Wall-ye : De la reconnaissance de formes et de couleurs à l’agriculture robotisée

Après 4 années de recherche et développement, de prototypes, de tests en milieu naturel, les robots de la société mâconnaise Wall-ye sont désormais commercialisables. Une flotte de 30 robots agricoles est attendue dès le premier trimestre 2018 par les viticulteurs du sud de la France.

Les professionnels de la viticulture connaissent bien ce précurseur. Tout au long de ses développements, Christophe MILLOT, le dirigeant de l’entreprise, a présenté l’état d’avancement de ses travaux. Certains viticulteurs, témoins de cette phase d’apprentissage, ont pris conscience de la difficulté à développer une machine autonome mobile en plein champ devant réaliser des mouvements non répétitifs (nature oblige : chaque pied est différent). C’est désormais fait. La période de tests en pleins champs a convaincu certains de passer du scepticisme à l’achat pour un usage professionnel.

Fort de ses algorithmes de reconnaissance de formes et de couleurs, l’entreprise a développé plusieurs types de plateformes mobiles autonomes à énergie solaire dont l’autonomie est de 10 à 12 heures. Y sont alors couplés différents systèmes pour tondre, tailler, épamprer des vignes, … D’autres secteurs agricoles ont demandé à l’entreprise de développer des applications spécifiques. Un prototype de robot maraicher est en test dans les cultures de melon pour le ramassage, un autre pour le désherbage…

Venant de l’informatique industriel, Christophe MILLOT connait pleinement la valeur de la donnée numérique (DATA). Rattachées avec précision à un lieu, à un pied, les données deviennent un moyen puissant d’analyse, de suivi et d’anticipation de l’exploitation. « Le système embarqué sur les robots accumule une masse importante d’informations techniques et sanitaires qui peuvent être analysées et traitées. Ces informations deviennent alors capitales pour le viticulteur ou le maraicher qui, grâce à l’anticipation de la gestion de ses cultures, peut optimiser ses pratiques, voire la commercialisation pour les melons » complète Christophe MILLOT.

Wall-ye fait partie du nouveau pôle d’ingénierie Mâconnais Sud Bourgogne, qui regroupe un ensemble de compétences en ingénierie mécanique, électronique, robotique, mais aussi Vinipôle, centre d’expérimentation viticole de Mâcon Davayé. Ce creuset doit permettre de faciliter la conception, le développement, la mise au point de nouvelles solutions viticoles.
Une collaboration efficace est en cours. Elle devrait permettre à la profession viticole de disposer d’une nouvelle fonctionnalité. Nous vous ne manquerons pas de vous informer dès qu’elle aura fini sa période de tests en pleins champs.

page3 img4

Pour en savoir plus : www.wall-ye.com

Un produit à développer, à tester, un lieu où s'implanter (incubateur / pépinière).
Philippe CHARMONT - Responsable d'implantation
PÔLE D'INGENIERIE MÂCONNAIS SUD BOURGOGNE
Tél. 03 85 20 91 51 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.